Notre actualité

Participation active à la mobilisation pour les banlieues, avec les acteurs de terrain pour le rapport Borloo et dans le Conseil Présidentiel des Villes

Lors des 6 derniers mois ayant conduit au rapport de JL Borloo, VoisinMalin a pris une part active à la mobilisation des acteurs à travers :

  • sa contribution au Conseil National des Villes, notamment dans une intervention sur l’accès aux droits via le numérique
  • son témoignage de terrain pour la lutte contre l’illétrisme à Evry et Grigny, lors d’une visite de JL Borloo
  • sa participation au groupe de travail sur le soutien aux associations de quartier, co-animé par le CGET et le collectif Territoires Gagnants
  • sa participation aux rencontres de Territoires Gagnants, à Grigny, Roubaix et Paris

Tribune de soutien au rapport Borloo signée par un collectif d’associations, dont VoisinMalin : https://www.lejdd.fr/politique/rapport-borloo-11-associations-remercient-triplement-lancien-ministre-3649529

article de France Bleue à Evry : https://www.francebleu.fr/infos/societe/evry-borloo-c-est-la-solution-des-quartiers-1526486433

En complément de cette mobilisation des équipes de VoisinMalin, sa fondatrice a accepté de rejoindre le nouveau Conseil Présidentiel des Villes pour faire entendre sa vision du terrain à partir de l’expérience quotidienne des Voisins Malins, suivre la mise en œuvre effective des mesures essentielles visant à faire des habitants de ces quartiers des citoyens à part entière et faire des propositions dans ce sens.

Dans une tribune publiée par Médiapart (https://blogs.mediapart.fr/annecharpy/blog/280518/e-macron-et-les-territoires-en-marge-de-la-republique-il-faut-maintenant-agir) et une intervention sur RFI (http://www.rfi.fr/emission/20180528-plan-banlieue-faut-il-y-voir-une-forme-renoncement-une-rupture-necessaire )suite aux annonces présidentielles du 22 mai, Anne Charpy appelle à passer à l’action pour appliquer le droit commun dans ces quartiers sous-dotés en service public, garantir l’accès aux droits sociaux aux habitants et leur donner une place centrale dans les projets qui les concernent au premier chef. »